Tout ce qu’il faut savoir sur les tiny houses

Depuis peu, le concept de la tiny house a fait son entrée en France. Ces petites habitations sont encore rares, même si les adeptes de la tendance se font de plus en plus nombreux. Elles sont en effet validées par ceux qui sont constamment à la recherche d’un bon plan en termes d’investissement immobilier. On aimerait donc vous parler un peu plus de cette forme de logement innovante, en partageant avec vous l’expérience tiny house et tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Qu’est-ce qu’une tiny house ?

Littéralement, il s’agit d’une petite maison, une habitation de taille réduite montée sur une remorque. C’est donc une maison autonome qui peut être déplacée à volonté du moment que son propriétaire dispose de quoi la tracter.

Le fait d’installer une tiny house vous fait gagner de l’espace, tout en n’ayant pas à faire l’impasse sur votre confort. L’intérieur d’une mini maison comprend en effet toutes les commodités d’une maison classique. Elle comprend un endroit pour dormir, pour cuisiner, pour manger, pour se prélasser et elle est pourvue d’un coin douche, ainsi que d’un w.c..

Si on consulte l’Histoire, c’est en 1929 aux USA que la tiny house est premièrement apparue. À cette époque, elle a aidé bien des familles accablées par des soucis de logement. Elle a ensuite été oubliée pendant quelques décennies et a refait surface en 2007 toujours aux States.

En France, ces jolies petites demeures sont entrées dans le vocable de l’immobilier depuis 2013, et elles commencent à intéresser de plus en plus de monde.

Tiny house, pour qui ?

Initialement, la tiny house est une maison nomade. En ce sens, elle correspond au concept du camping. Elle n’est cependant pas qu’un hébergement de camping, et nombreux sont ceux qui choisissent ce type d’investissement pour les raisons suivantes :

  • Étendre la possibilité d’accueil de leur maison
  • Loger un étudiant ou un chercheur d’emploi, moyennant un loyer raisonnable
  • Habiter en couple, en groupe de trois, ou en famille (composé des deux parents et d’un enfant) dans un logement peu onéreux, mais confortable et facile à entretenir. On peut y accueillir jusqu’à 4 personnes sans craindre pour son confort.

La tiny house peut aussi servir de logement d’appoint pour les sinistrés. Certains propriétaires en prennent une pour en faire un gîte d’étape.

Est-il possible de posséder une mini maison en Europe ?

Oui, vous pouvez très bien acheter, vendre, ou encore faire construire une tiny house en Europe. Le marché est ouvert à tous ceux qui ont la possibilité de l’exploitation. Quelques groupes de propriétaires et d’amateurs de ce type de logement se forment d’ailleurs ici et là en Europe depuis quelque temps. Ces derniers existent pour permettre aux Européens qui s’intéressent au sujet de vivre leur passion avec plus d’entrain.

Combien coûte une tiny house ?

Le coût d’une mini maison va dépendre de plusieurs facteurs. Sur le marché, le tarif de ce genre de logement occupe une fourchette de 10 000 € à 50 000 €. Cet écart assez conséquent est dû à différents facteurs. En général, c’est la façon par laquelle vous comptez acquérir votre tiny house qui va déterminer son prix. Vous n’allez effectivement pas débourser la même somme pour une nouvelle construction, une acquisition neuve ou d’occasion, et pour une mini maison déjà meublée. Dans tous les cas, le prix d’une tiny house vaut au moins deux fois moins cher que celui d’une maison, pourtant elle intègre tout ce dont vous avez besoin.

À la construction

La construction d’une tiny house par vos soins est bien possible. Si vous avez une belle petite équipe et que vous avez des compétences en bricolage, vous pouvez le faire sans souci. L’autoconstruction est d’ailleurs de plus en plus encouragée aux États-Unis et cette tendance très rentable commence aussi à toucher les Européens. Si vous prévoyez de construire votre mini maison par vous-même, vous ne débourserez pas plus de 10 000 €. Si vous trouvez un plan de construction ingénieux et de bons matériaux, vous pourrez même tomber sur un budget encore plus réduit.

Clé en main

Si vous comptez acheter une tiny house toute faite, vous n’aurez plus qu’à penser à son aménagement. C’est assez avantageux lorsque l’on est pressé et que l’on veut un logement de qualité, surtout si l’on n’a pas de compétences attestées en bricolage.

Si vous comptez acheter une tiny house prête à être aménagée, vous allez débourser entre 10 000 € à 30 000 €, voire plus. Ici, les vendeurs misent sur la qualité des isolations acoustiques et thermiques de la petite maison, de la qualité de sa construction en générale, et de sa taille.

Acheter une tiny house meublée

Nombreux sont les constructeurs qui proposent des mini maisons déjà meublées, et donc habitables de suite. Celles-ci peuvent être modestes ou luxueuses, les constructeurs visent toutes les éventuelles catégories d’acheteurs. Pour acheter un logement déjà meublé, vous devez compter entre 30 000 € (pour les plus modestes) et 50 000 € ; les tiny houses vraiment luxueuses peuvent tout de même atteindre 70 000 €.

Quelles sont les réglementations à considérer pour avoir une tiny house ?

Vous n’avez pas besoin de permis de construire pour envisager ce type d’habitation. Si vous stationnez cependant la petite maison sur un endroit donné pendant plus de trois mois, vous devez avoir la permission de la mairie. Pour moins de trois mois de stationnement, vous êtes totalement libre. Pour pouvoir déplacer une tiny house en revanche, vous devez avoir un permis BE.

Est-il avantageux d’avoir une tiny house ?

Ce type de logement hors du commun, malgré sa petite taille, comporte de nombreux avantages et vous lui en découvrirez sûrement bien d’autres en l’adoptant au quotidien :

  • Elle est facile à entretenir
  • Elle possède une bonne isolation thermique, la rendant de ce fait très économe
  • Une tiny house permet d’épargner sur les frais d’hébergement en camping
  • Les coûts pour sa maintenance sont minimes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *