Comment bien choisir son scarificateur ?

      No Comments on Comment bien choisir son scarificateur ?
scarificateurPour mieux entretenir une pelouse, il faut disposer de bons matériels de jardinage. Certainement, il est aussi question d'alléger le travail pour rendre le jardinage plus plaisant. De ce fait, un jardinier avisé devra se procurer d'une tondeuse, d'un emousseur, d'un scarificateur, d'un système d'arrosage automatique, etc. Aujourd'hui ecopros le pro du bricolage vous conseille sur les scarificateurs. Cet appareil est indispensable si vous tenez à  avoir un beau gazon vert toute l'année. Oui, on dira la même chose de tous les appareils et matériels de jardinage, car ils servent tous à  ce but. Toutefois, il faut se rappeler que chaque matériel a un rôle à  jouer. Tous ces équipements de jardinage que vous trouvez dans le rayon jardin du supermarché sont interdépendants. Alors, si vous tenez à  avoir un jardin en bonne santé renseignez-vous sur l'utilité de chacun de ces matériels. En ce qui concerne le scarificateur, vous trouverez dans les lignes qui suivent ses caractéristiques, son utilité et son fonctionnement. Nous allons également vous donner quelques critères de choix qui devraient vous aider lors de votre achat.

Qu'est-ce qu'un scarificateur ?

Le scarificateur est un appareil destiné à  défricher, aérer et émousser une pelouse. Son rôle est d'ôter la couche de végétaux et de débris qui tapisse la surface viable de la pelouse. à€ titre de rappel, chaque gazon qui forme une pelouse a besoin de respirer, d'avoir suffisamment de soleil, d'eau et de minéraux pour rester vert et vigoureux. Dans l'optique de garder le gazon en pleine forme, on utilisera donc le scarificateur. Cet engin dispose de lames aussi dites couteaux à  sa base. Ces lames vont servir à  découper et à  déraciner les mauvaises herbes. Elles enlèveront également les tapis de mousse et les débris de végétaux qui encombrent la pelouse. Attention, le scarificateur n'est pas une tondeuse. En effet, il n'est pas destiné à  tondre le gazon. Lorsque vous passez le scarificateur, ses griffes (couteaux) font des entailles sur quelques millimètres dans la terre. Ces entailles auront pour but de retirer les mousses et les lichens. Outre, les couteaux du scarificateur tranchent en menus morceaux les débris de végétaux qui gênent la pelouse. Donc, il est préférable de passer la tondeuse avant d'utiliser le scarificateur. Effectivement, c'est toujours mieux d'avoir une pelouse tonte à  la bonne hauteur avant d'effectuer une scarification. Pour avoir de plus amples informations sur le scarificateur, vous pouvez aller sur http://scarificateur.net/scarificateur-electrique/.

Les différents types de scarificateurs

les différents types de scarificateursVous trouverez sur le marché du jardinage trois grandes déclinaisons de scarificateur. Toutefois, chacun de ces scarificateurs est destiné à  agir de la même façon. Cependant, ils diffèrent les uns des autres par leur mode d'alimentation et leur capacité. Le scarificateur le plus basique est celui en mode manuel. Il dispose d'un guidon, d'une longue manche, d'un travail (le dispositif qui maintient les griffes) avec lames et de deux roues. En pratique, il ressemblerait à  une herse avec deux roues et griffes amovibles. Ce type de scarificateur est un engin à  tracter. Il est idéal pour travailler une surface de 50 à  100 m². Plus ergonomique et adapté aux pelouses de plus de 100 m², notre second engin est un scarificateur électrique. Vous devez disposer d'une source d'électricité et d'une rallonge d'extérieurs pour pouvoir utiliser cet appareil. En effet, ce sera plus prudent. Outre, faites bien attention au cà¢ble d'alimentation durant la scarification. Cet appareil peut être soit motorisé soit à  tracter. Le troisième type de scarificateur est un appareil thermique. C'est un appareil plus indépendant, car il est pour la plupart motorisé. En outre, ce scarificateur thermique est alimenté à  l'essence sans plomb. Offrant une grande ergonomie au jardinier et ayant une puissance très appréciable, ce scarificateur convient à  l'entretien des pelouses de plus de 800 m².

Comment s'utilise-t-il ?

Le scarificateur est un appareil que vous utiliserez seulement 2 fois dans l'année. En effet, la scarification se fait uniquement au début du printemps et au début de l'automne. Outre, avant de passer le scarificateur, il est nécessaire de tondre le gazon. Si vous avez fait installer un système d'arrosage automatique à  votre pelouse, faites attention à  vos arroseurs au passage du scarificateur. Vous pouvez marquer les zones à  risque de la pelouse avec de la chaux blanche pour plus de prudence. Après la scarification à  la machine, vous pourriez vous occuper de ces zones à  risque manuellement. En outre, portez des cache-oreilles si vous utilisez un scarificateur motorisé. Le scarificateur est à  faire passer de long en large sur la pelouse. Donc, dans un premier temps, vous allez vous occuper de la longueur du terrain. Ensuite, vous allez peaufiner la scarification en passant le scarificateur par la largeur. Quel que soit le moyen d'alimentation du scarificateur, qu'il soit motorisé ou tracté, cette façon de faire restera la même. Attention, si vous scarifiez un terrain en pente, la base de l'appareil doit rester parallèle à  la pente. Dans ce dernier cas, il est conseillé de choisir un scarificateur plus léger. Un peu plus tard, lorsque vous auriez maitrisé la scarification des terrains en pente, vous pourriez prendre un appareil plus lourd.

Les critères de choix

les critères de choixComment choisir un scarificateur ? Alors, premièrement, choisissez-le en fonction de la surface de votre pelouse. Voici en rappel les critères qui détermineront le type de votre scarificateur :
  • Pelouse de moins de 100 m² : scarificateur manuel ;
  • Pelouse de 100 m² à  300 m² scarificateur électrique de 1000 W ;
  • Pour 300 m² à  800 m² : scarificateur électrique motorisé de 1800 W maximum ;
  • Pelouse de plus de 800 m² : scarificateur thermique de 2000 W.
Ensuite, vous devez prendre un scarificateur qui facilitera le plus votre travail. pour cela, vous pouvez considérer les options et fonctionnalités qui suivent :
  • Guidon réglable en hauteur ;
  • 10 couteaux montés au minimum pour un scarificateur manuel ;
  • Profondeur de travail réglable pour les scarificateurs thermiques et électriques ;
  • Possibilité de 4 positions de travail pour un scarificateur électrique ou thermique ;
  • Sac de ramassage intégré ;
  • Fonction d'emousseur et d'aérateur ;
  • Roues bien stables.
Donc, le meilleur investissement que vous puissiez faire serait d'allier tous ces critères dans un même scarificateur. Toutefois, le plus important serait d'avoir un sac de ramassage et un guidon réglable. Sachez que vous pourriez faire bonne faire auprès de la marque wolf en matière de scarificateur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *